Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2019-2020
  • Enseignements
  • Entre atomisations et solidarités. Avant et après l’introduction de l’économie de marché. Mondes (post)socialistes/soviétiques

Entre atomisations et solidarités. Avant et après l’introduction de l’économie de marché. Mondes (post)socialistes/soviétiques

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

3e vendredi du mois de 15 h à 17 h (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 20 mars 2020 au 19 juin 2020. La séance du 15 mai se déroulera en salle 10

Ce séminaire de recherche entend explorer les dynamiques du lien social à l’œuvre dans les mondes (post)socialistes en adoptant une double perspective d’histoire et d’anthropologie sociales.

De quelles manières des femmes et des hommes conjuguaient-ils/elles, au sein de leurs subjectivités, des sentiments d'appartenance genrées, de statuts sociaux, ethnico-religieuses, nationales, de sexualités à des identités « socialistes » ou « soviétiques » ? Ces dernières présentent d’importants contrastes mais sont unies par un système de valeurs à vocation universaliste. Un ethos individualiste n’a-t-il pas précédé l’avènement d’une éthique individualiste portée par l’introduction de l’économie de marché ?

Qu’advient-il de ces liens sociaux et culturels une fois effondrés le projet communiste et les systèmes politiques s’en réclamant ? Au sein de sociétés pour la plupart appauvries et souvent en proie aux conflits et aux violences, des solidarités locales, religieuses ou encore familiales ont été reconfigurées et leurs ressources mobilisées face au désengagement des États. Des processus d’atomisation ont entraîné le délitement de certaines solidarités. En retour, cela pose la question d’un lien social préservé ou réinventé, d’un commun (post)socialiste fondé sur des valeurs et/ou des expériences de crises économiques partagées.

Des études portant sur les (homo)sexualités, sur les accommodements des rôles genrés, les migrations, les recompositions familiales, jusqu’aux pratiques religieuses et culturelles, toutes recherches travaillant l’articulation entre le social et l’individuel intéressent ce séminaire.

Autant d’entrées pour mieux penser les sentiments d’appartenances, les solidarités et leurs délitements avant et après l’introduction de l’économie de marché dans les espaces s’étant réclamés du projet communiste.

Vendredi 20 mars 2020 : Séance annulée Brice Chamouleau (Paris VIII - LER), « Individuation et morale démocratique dans la Transition post-franquiste »

Discussion avec Arthur Clech (Paris I - CERCEC) autour des subjectivités queer en contexte autoritaire et post-dictatorial (Espagne/ Mondes (post)-socialistes/soviétiques) I.

Vendredi 17 avril 2020 : Geoffroy Huard (Université de Cergy-Pontoise - AGORA), « Franco et les invertis : vérité, justice et réparation »

Discussion Arthur Clech (Paris I - CERCEC) autour des subjectivités queer en contexte autoritaire et post-dictatorial (Espagne/ Mondes (post)-socialistes/soviétiques) II.

Vendredi 15 mai 2020 : Sarah Carton de Grammont (CNRS - LESC) ; titre à préciser.

Vendredi 19 juin 2020 : séance conclusive avec Arthur Clech (Paris I - CERCEC) et Maroussia Ferry (EHESS - CERCEC).

Renseignements :

pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Arthur Clech ou Maroussia Ferry par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : arthur.clech(at)ehess.fr, maroussia.ferry(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 23 mars 2020.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]