Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Féminisme et sciences sociales dans la première moitié du XXe siècle : atelier de lecture

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 15 h à 18 h (Campus Condorcet, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), du 13 janvier 2020 au 8 juin 2020. Cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

  • Lundi 13 janvier 2020 : salle 3.05, Centre de colloques Séance annulée
  • Lundi 10 février 2020 : salle 0.017, Bâtiment Recherche Sud Séance annulée
  • Lundi 9 mars 2020 : salle 0.030, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 11 mai 2020 : salle 0.018, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 25 mai 2020 : salle 3.06, Centre de colloques
  • Lundi 8 juin 2020 : salle 3.11, Centre de colloques
  • Lundi 15 juin 2020 : salle 3.06, Centre de colloques
  • Lundi 22 juin 2020 : salle 3.06, Centre de colloques

Contrairement à une idée reçue aujourd’hui, le processus d’institutionnalisation des sciences sociales dans la première moitié du XXe siècle est loin d’avoir totalement ignoré la question de la place des femmes et de l’organisation sociale des relations sexuées.

Dans cet atelier de lecture, on se propose de continuer le travail déjà entamé l’année dernière, en poursuivant la cartographie des ouvrages sociologiques et anthropologiques qui ont été confrontés au problème de décrire les sexes et les genres, ici et ailleurs,  dans un contexte de forte progression de la valeur d'égalité de sexe en Occident. On se propose de comprendre si et comment les concepts et les pratiques d’enquête en sciences sociales ont été affectés par cette problématique, rencontrée d’une part via une certaine connaissance des mouvements féministes et d’autre part, par l’analyse ethnographique des différentes formes d’organisation des relations sexuées au sein des sociétés non européennes.

Cette année on élargira la focale de notre enquête aux sciences sociales anglaises et américaines aussi. On se propose ainsi tout d’abord de comparer les manières dont la sociologie et l’anthropologie, dans de différentes traditions nationales savantes, ont intégré, décrit ou marginalisé la question de la distinction de sexe. Cette double comparaison, disciplinaire et transnationale, nous amènera à traiter plusieurs problématiques, dont celle de comprendre si et comment la distinction de sexe affecte l’articulation entre autorité politique et autorité religieuse au sein de sociétés différentes.

L’atelier de lecture portera tout particulièrement sur les travaux de Mauss, Letourneau, les premières anthropologues de langue anglaise, Morgan, Taylor, Maine, Mead.

Le séminaire s’inscrit dans les activités du projet ANR ReMouS

Mots-clés : Famille, Féminisme, Genre,

Aires culturelles : Amérique du Nord, Europe,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Intitulés généraux :

  • Irène Théry- Sociologie de l'institution familiale
  • Renseignements :

    contacter Stefania Ferrando par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    contacter Stefania Ferrando par courriel.

    Réception :

    contacter Stefania Ferrando par courriel.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : stefania.ferrando(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 février 2020.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]