Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

L'Amérique ibérique des empires aux nations (XVIIIe-XIXe siècle)

  • Clément Thibaud, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( MONDA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 9 h à 11 h (54 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2019 au 28 mai 2020. Voir détail des salles dans le descriptif

Le séminaire s’intéresse à la période qui embrasse les transformations des empires ibériques, leur effondrement et l’émergence des nations latino-américaines. Il s’intéressera cette année aux conséquences de la recomposition et de la fin du « système atlantique », fondé sur la traite et l’esclavage, dans la région. Des grandes réformes monarchiques du Siècle des Lumières aux abolitions du siècle suivant, cet espace est marqué par l’ambition de passer de l’âge militaire à celui du commerce, afin de transformer « l’empire de conquête » en une société civile prospère. Ces temps de crise impériale et coloniale sont considérés dans une longue durée qui ne s’arrête pas à la période des indépendances (1808-1825), puisque les républiques hispano-américaines et l’empire du Brésil ont repris à leur compte ce programme. Il s’agira ainsi de mieux comprendre la place de l’Amérique latine dans l’invention d’un nouveau monde des échanges et de « l’industrie » prétendant faire de la liberté le pivot de la communauté politique et de l’activité économique. Plusieurs thèmes seront particulièrement développés, dans une perspective atlantique et globale :

  • l’émergence de l’économie politique, la réforme de l’empire espagnol et le premier républicanisme libéral ;
  • les reconfigurations des hiérarchies fondées sur la race ;
  • le rôle de la guerre, des hommes en armes et de la violence ;
  • les recomposition des formes du commun et de l’autorité politique ;
  • la réinvention de la « colonisation » et du travail en contexte libéral et abolitionniste

On évoquera, à cette occasion, certains dossiers classiques de l’historiographie latino-américaniste portant sur le caudillisme, la pratique du pronunciamiento, le fédéralisme, la citoyenneté des populations racialisées, les relations entre religion et politique.

Programme :

7 novembre 2019 (salle A05_51) : L’Amérique ibérique, la modernité politique et les révolutions atlantiques (1750-1900). Cadres chronologiques, historiographiques et conceptuels.

21 novembre 2019 (salle A05_51) :  Le « méridien impérial » en Amérique latine (1750-1900). Problèmes et perspectives.

12 décembre 2019 (salle B02_12) : Réforme et révolution en Amérique hispanique (1780-1830) : la « majesté » à l’épreuve du libéralisme.

19 décembre 2019 (salle B02_12) : Race, esclavage et républicanisme (monde hispanique, monde atlantique).

9 janvier 2020 (salle B02_12) : Guerre et acteurs armés, de l’Ancien Régime aux révolutions hispaniques.

23 janvier 2020 (salle B02_12) : Retour sur le caudillisme et les pronunciamientos. La question de l’autorité et de la légitimité politiques en Amérique hispanique (XIXe siècle).

30 janvier 2020 (salle A05_51) :  La question territoriale. Constitutions, fédéralisme et démocratie en Amérique hispanique.

6 février 2020 (salle A05_51) : Grammaire de la mobilisation politique (1780-1850).

13 février 2020 (salle B02_12) : Gabriel Entin (Universidad de Chile, CONICET), En quête de République. Formes du commun dans les révolutions d'indépendance en Amérique hispanique.

20 février 2020 (salle A05_51) : Gabriel Entin (Universidad de Chile, CONICET), Penser le théologique dans le républicanisme. L'hébraïsme politique dans le monde hispanique.

27 février 2020 (salle B02_12) : Rodrigo Moreno (Universidad Nacional Autónoma de México, IIH), Una reflexión historiográfica sobre la historia social y cultural de la guerra y de las fuerzas armadas de las independencias hispanoamericanas.

5 mars 2020 (salle A05_51) :Gabriel Entin (Universidad de Chile, CONICET), L’autocratie républicaine. San Martín, Bolívar et les essais politiques de l’indépendance en Amérique du Sud (1816-1826).

12 mars 2020 (salle A05_51) : La « colonisation », un projet nouveau contre l’empire ?

19 mars 2020 (salle A05_51) : L’Affaire de la Plata : impérialisme formel et informel

2 avril 2020 (salle A05_51) : Le canal de Panamá : projet et chantier global (1836-1895)

14 mai 2020 (salle A05_51) : Alejandro de la Fuente (Harvard University), titre à venir.

28 mai 2020 (salle B02_12) : Empire latin et « races latines » : France, Espagne, Italie et Amérique « latine ».

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations des Amériques

Intitulés généraux :

  • Clément Thibaud- Politique et sociétés de l’Atlantique hispaniste. Un « tiers moment » républicain entre empires et nations (1750-1900)
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    par courriel.

    Permanence le jeudi à partir de 15 h (bureau B2-07), 54 bd Raspail 75006 Paris.

    Réception :

    par courriel.

    Permanence le jeudi à partir de 15 h (bureau B2-07), 54 bd Raspail 75006 Paris.

    Niveau requis :

    la lecture de l'espagnol et de l'anglais est conseillée.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : clement.thibaud(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 21 janvier 2020.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]