Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Protestations sociales, contestations, révolutions au Maghreb

  • Jocelyne Dakhlia, directrice d'études de l'EHESS ( CRH-GHG )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 13 h à 15 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 12 novembre 2019 au 26 mai 2020

Après la Révolution tunisienne de 2011, c’est principalement en direction de l’Est du monde arabe que la vague des « Printemps arabes » a semblé se propager (Égypte, Libye, Syrie, Bahreïn…). L’Algérie et le Maroc, bien que connaissant de forts mouvements de contestation sociale et politique dans ce moment, n’ont pas paru s’engager dans une voie révolutionnaire, alimentant ainsi le trope d’une « exception tunisienne », ou « anomalie arabe ». Pourtant la référence au Printemps berbère comme déclencheur originel d’une résistance à l’autoritarisme n’a cessé d’être exprimée, notamment dans l’espace civique algérien, et les mouvements sociaux algériens et marocains, d’une ampleur considérable, souvent invisibilisés, invitent à reconsidérer l’image convenue de sociétés figées sous le joug autoritaire ou résignées à la soumission et à l’obéissance. Le Hirak marocain ou la Silmiyya algérienne ont consacré ces dynamiques. En sens inverse, l’invisibilisation des protestations sociales caractérise de plus en plus la Tunisie où le processus politique de démocratisation masque la vigueur des contestations sociales.

Ce séminaire transdisciplinaire sera consacré à ces formes de protestation sociale et de contestation en acte au Maghreb, de manière transversale, en questionnant des modèles politiques et historiques qui seraient communs à ces sociétés, et en s’interrogeant notamment sur des circulations militantes, récentes ou ancrées dans le passé, qui invoquent ou récusent l’unité de cet espace politique (amazighités, féminismes, mouvements des Droits humains…).

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (48 h = 12 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe - Monde musulman

Intitulés généraux :

  • Jocelyne Dakhlia- Modèles politiques dans l’Islam méditerranéen, frontières culturelles
  • Renseignements :

    contacter l'enseignante par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    entretiens sur rendez-vous, bureau B 04_07. Les travaux de master sont validables par semestre ou à l'année

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    tous niveaux. Une connaissance de la langue arabe est souhaitée mais pas indispensable. Pour une inscription, un projet de recherche de quelques pages est requis, ainsi qu'une courte bibliographie.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : dakhlia(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 12 juillet 2019.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]