Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Convergence et divergence des langues en contact : l’aire linguistique de l’Asie orientale

  • Hilary Chappell, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( CRLAO )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 10 h à 12 h (salle A06_51, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 17 janvier au 26 juin 2020. Pas de séance le 22 mai 2020

Il est reconnu que les langues de l'Asie orientale comme le vietnamien, le mandarin, le coréen et le japonais présentent plusieurs caractéristiques communes attribuées à l'influence historique prolongée de la langue de la cour impériale chinoise dans cette région, notamment en ce qui concerne le lexique et l'écriture. À cet égard, le séminaire vise à examiner en profondeur le thème du changement diachronique par rapport aux causes externes du contact linguistique en Asie continentale.  Cette région compte un grand nombre de familles linguistiques, à savoir, le sino-tibétain, le taï-kadaï, l’austro-asiatique, le hmong-mien et l’austronésien, chacune ayant son propre profil typologique distinct.

En raison du contact prolongé entre ces langues non apparentées, les caractéristiques linguistiques peuvent subir des changements frappants dans leur syntaxe et leur morphologie. Et il ne s'agit pas seulement d'emprunter au lexique, mais d’un changement structurel beaucoup plus profond qui peut - dans les cas les plus extrêmes - conduire à modifier le profil typologique des langues concernées. En conséquence, les langues convergent les unes vers les autres, ce qui peut se manifester par un isomorphisme phonologique, morphologique ou syntaxique dans un contexte de bilinguisme ou de plurilinguisme.

La divergence ne se rapporte pas ici à l’éloignement et à la perte de contact des langues apparentées (partagenant la même langue d’origine), mais aux langues ou variétés qui conservent leur identité distincte pour des raisons sociolinguistiques. En d'autres termes, des langues qui résistent à la convergence avec les langues voisines.

Au cours de cette série de séminaires, nous examinerons des études de cas du Myanmar, où se rencontrent les langues austroasiatique, hmong-mien et tibéto-birmane, du Sichuan, où les langues tibéto-birmane et sinitique sont en contact et du nord-ouest de la Chine, où les langues mongol, tibétaine et turcique sont en contact avec le mandarin des plaines centrales et le mandarin du nord-ouest.

Aires culturelles : Asie orientale, Asie sud-orientale, Chine,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (48 h = 12 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Linguistique, sémantique

Intitulés généraux :

  • Hilary Chappell- Typologie linguistique de l’Asie orientale
  • Renseignements :

    pour toute information complémentaire, veuillez contacter Hilary Chappell par courriel ou le gestionnaire du CRLAO, Hugues Feler, par courriel ou tél. : 01 53 10 53 71.

    Direction de travaux d'étudiants :

    le vendredi du 14 h à 18 h (lieu à communiquer) et sur rendez-vous.

    Réception :

    veuillez contacter tout d'abord Hilary Chappell par courriel.

    Niveau requis :

    connaissance du chinois mandarin souhaitable ou d'une autre langue de l'Asie orientale.

    Site web : http://crlao.ehess.fr/index.php?112

    Site web : http://www.researchgate.net/profile/Hilary_Chappell/research

    Adresse(s) électronique(s) de contact : hchappel(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 14 octobre 2019.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]