Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Études psychédéliques

  • Vincent Verroust, doctorant à l'EHESS ( CAK )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 18 h à 19 h 30 (amphithéâtre Rouelle, Muséum national d'Histoire naturelle, 57 rue Cuvier 75005 Paris), les 26 novembre, 17 décembre 2019, 28 janvier, 25 février, 31 mars, 28 avril, 26 mai et 30 juin 2020

Plan pour trouver l'amphi : https://drive.google.com/file/d/1h-oVy6oTh7UTMh84X-o448VhCCmBMp-M/view?usp=sharing

NB : merci d'arriver en avance pour éviter de trouver portes closes.

Le terme psychedelic a été forgé en 1956 par le psychiatre britannique Humphry Osmond (1917 - 2004) pour qualifier les effets psychiques de la mescaline et du LSD, deux substances psychotropes sur lesquelles il effectuait des recherches thérapeutiques à l'hôpital psychiatrique de Weyburn, au Canada, dans les années 1950 et 60. Nous appellerons « études psychédéliques » le domaine d'investigation interdisciplinaire en rapport avec les effets psychiques des substances psychotropes dont les effets sont majoritairement activés par les récepteurs 5-HT2A de la sérotonine dans l'encéphale (DMT, LSD, mescaline, psilocybine...). Après avoir proposé  au cours de l'année universitaire 2018- 2019 une approche strictement historique de ces études psychédéliques, nous opterons pour une approche intégrant également l'apport de l'anthropologie, de la psychiatrie et de la philosophie.

L’atelier d’études psychédéliques est soutenu financièrement par la Société des amis du Muséum national d’Histoire naturelle. 

26 novembre 2019 : Vincent Verroust (doctorant au Centre Alexandre-Koyré, EHESS, chercheur associé à l’Institut des humanités en médecine, CHUV Lausanne), « Introduction à l’atelier d’études psychédéliques »

17 décembre 2019 : Yves Edel (psychiatre, responsable de l'unité d’addictologie de liaison et de soins à l'hôpital universitaire Pitié́-Salpêtrière), « Expérimentations des psychodysleptiques à Sainte-Anne dans les années 1960 »

28 janvier 2020 : David Dupuis (chercheur post-doctoral en anthropologie, Université de Durham),  « L'appropriation de l'ayahuasca par l'Occident et ses défis : enjeux culturels et éthiques »

25 février 2020 : Zoë Dubus (doctorante en histoire de la médecine, UMR TELEMMe, Aix-Marseille université, chercheure associée à l’Institut des humanités en médecine, CHUV Lausanne), « Utiliser les psychédéliques pour "guérir" des adolescents homosexuels ? Essai de thérapie de conversion, France, 1960 »

31 mars 2020 : Bertrand Lebeau (médecin addictologue, Unité Psychiatrie,comorbidités, addictions, hôpital Paul-Brousse),  «  Les psychédéliques en addictologie »

28 avril 2020 : Chris Elcock (chercheur post-doctoral en histoire et science studies, CERMES3, CNRS), « Le LSD et l’histoire du New-York psychédélique »

26 mai 2020 : Raphaël Millière (doctorant en philosophie, faculté de philosophie de l’université d’Oxford), « Les trip reports d’Erowid, le machine learning et les effets des psychédéliques sur la conscience de soi »

30 juin 2020 : Valérie Bonnelle (assistante scientifique à la Beckley Foundation), « Amanda Feilding, la Beckley Foundation et les recherches en neurosciences sur les psychédéliques »

Renseignements :

Vincent Verroust, tél. : 06 03 55 01 44 (SMS de préférence) ou par courriel.

Niveau requis :

ouvert aux chercheur-e-s et aux étudiant-e-s de toutes disciplines intéressé-e-s par les études psychédéliques, à partir du niveau M1.

Adresse(s) électronique(s) de contact : vincent.verroust(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 novembre 2019.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]