Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Santé reproductive, techno-pouvoirs et féminismes

  • Sezin Topçu, chargée de recherche au CNRS ( CEMS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Ilana Lowy, directrice de recherche à l'INSERM (*) ( CERMES3 )
  • Bibia Pavard, maîtresse de conférences Université Paris 2 Panthéon Assas ( Hors EHESS )
  • Chiara Quagliariello, postdoctorante à l'EUI ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 5e lundis du mois de 13 h à 16 h (salle AS1_24, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 4 novembre 2019 au 4 mai 2020. Séance supplémentaire le 8 juin 2020 (salle AS1_23, même horaire, même adresse)

Ce séminaire de recherche vise à enquêter sur les rapports des mouvements féministes au progrès technique et biomédical, et ce dans une perspective à la fois transnationale, socio-historique et intersectionnelle. Nous analyserons les relations en constante mutation entre genre, santé et action collective en nous appuyant sur la grande variété d’expériences, réflexions et actions  féminines. Nous chercherons à saisir les controverses, débats et contestations relatifs aux technologies reproductives en lien avec les transformations des conceptions féministes de la nature, du biologique et du médical. Nous nous intéresserons également aux dénonciations, parfois croisées, des ‘dégâts’  de la société industrielle et de la biomédecine reproductive, décriés en tant que manifestations de multiples (in)justices reproductives et/ou environnementales. Seront ainsi mobilisées une kyrielle d’études empiriques allant des mouvements self-help d’avortement et d’accouchement aux réseaux internationaux d’opposition aux technologies reproductives lancés dès les années 1970 en passant par les ‘épidémiologies populaires’ engagées autour des effets secondaires de la pilule ou encore des médicaments consommés pendant la grossesse.

4 novembre 2019 : Santé reproductive et mouvements selfhelp

  • Sezin Topçu et Bibia Pavard, État des lieux des recherches sur technopouvoirs et santé féministe
  • Lucile Quéré (doctorante, Université de Lausanne), Pour une politique féministe de la reproduction : ambitions et ambivalences de la critique pratique du self-help gynécologique ».

2 décembre 2019 : Obstétrique et féminismes (séance en anglais)

  • Wendy Kline (professeure à l’Université de Purdue, USA), autour de Coming Home. How Midwives Changed Birth (2019, Oxford Univ. Press)
  • Sezin Topçu, « Feminist » contestations of mainstream obstetrics in post May-1968 France

6 janvier 2020 : Gynécologie médicale, pouvoir(s) expert(s) et critiques usagères

  • Aurore Koechlin (doctorante en sociologie, Université Paris I), Les gynécologues médicales, les meilleures alliées des femmes ? D'une alliance entre profanes et professionnelles de la santé à la remise en cause du pouvoir médical.
  • Anne-Charlotte Millepied (doctorante en sociologie et en études de genre, EHESS/ Université de Genève), L'ambivalence de l'errance. Les parcours des femmes atteintes d'endométriose, entre besoin de care et mise à distance critique de la médecine.

3 février 2020 : Pilules, hormones et féminismes en France (Séance annulée, en soutien aux mobilisations en cours)

  • Alexandra Roux, doctorante en sociologie, EHESS (Cermes3), INSERM-CESP U1018 équipe « Genre, santé, sexualité » , La pilule contraceptive, un symbole des luttes féministes difficile à contester (France, 1960-2000) ?
  • Mylène Rouzaud-Cornabas, doctorante en sociologie INSERM-CESP U1018 équipe « Genre, santé, sexualité », La crise des pilules. Rendre visible le risque pour le rendre contestable.

2 mars 2020 : Justice reproductive, justice environnementale (séance en anglais)

  • Katie Dow (chercheuse, ReproSoc, Cambridge University), Reproducing (Bio)Diversity? Kinship, Place and Identity Amongst Seed-Savers in London.
  • Mounia El Kotni (postdoctorante, Fondation de France, CEMS-Ehess), Defending mother-earth in southern Mexico: when environmental concerns meet reproductive justice.

30 mars 2020 : Les mouvements féministes face aux technologies reproductives et leurs revers (séance en anglais)

  • Stevianna De Saille (chercheuse, University of Sheffield), Knowledge as Resistance: FINRRAGE, feminism and reprogenetic technologies
  • Michal Nahman (enseignante-chercheuse, University of the West of England, Bristol), Reproductive tourism, egg donation and anti-trafikking movements (titre à confirmer)

4 mai 2020 : Avortement médicamenteux et réseaux d’action solidaire

  • Silvia De Zordo (chercheuse Ramón y Cajal, Université de Barcelone), Laura Rahm (chercheuse post-doctorale, Université de Barcelone) & ERC BAR2LEGAB Team, Femmes qui voyagent en quête de soins d'interruption de grossesse : barrières à l’accès à l’avortement en Europe.
  • Irene Maffi (professeure, Université de Lausanne), Avorter en Tunisie après la révolution de 2011 : ethnographie d’une association de défense des droits des femmes en matière de droits sexuels et reproductifs.

8 juin 2020 : Santé reproductive à l’épreuve des courants religieux ou ‘anti-genre’

  • Magali Della Sudda (Centre Emile Durkheim, Science Po Bordeaux), Nos corps ne vous appartiennent pas’ : réappropriations de la santé reproductive et contestation des techno-pouvoirs dans les courants alterféministes catholiques en France.
  • Sara Garbagnoli (doctorante, Université Paris 3), La question de l'avortement au sein des mobilisations 'anti-genre' en Italie

Aires culturelles : Amériques, Europe, France,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

ce séminaire est ouvert aux masterant.es (M1, M2) et aux doctorant-es.

Adresse(s) électronique(s) de contact : sezin.topcu(at)ehess.fr, bibiapavard(at)gmail.com, chiara.quagliariello(at)ehess.fr, Ilana.LOWY(at)cnrs.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 27 janvier 2020.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]