Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Les mondialisations de la santé : approches historiques et anthropologiques

  • Jean-Paul Gaudillière, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche à l'INSERM (TH) ( CERMES3 )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Fanny Chabrol, chargé de recherche à l'IRD ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 11 h à 13 h (Campus Condorcet, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), du 2 mars 2020 au 8 juin 2020. Cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

Dans les années 1980 et 1990, l’épidémie de HIV/Sida était l’enjeu le plus visible de la santé publique international et caractérisé comme un phénomène global. Dans ce contexte « global » renvoyait à l’échelle de l’épidémie et au fait qu’elle concernait la totalité de la planète, au besoin affiché d’une action coordonnée et basée sur des programmes transnationaux, à la création de nouvelles institutions impliqués dans le financement ou la standardisation des interventions, aux enjeux spécifiques de la maladie dans les pays du Sud. Depuis le terme de « santé globale » est devenue monnaie courante. Utilisé par tous les acteurs de l’action sanitaire en dehors de l’Europe et de l’Amérique du Nord, il est généralement considéré comme l’indice d’un changement majeur dans l’histoire de la santé et de la mondialisation lequel concerne aussi bien les acteurs, les cibles que les outils du gouvernement.

L’enjeu de ce séminaire est de revenir sur la façon dont l’histoire et l’anthropologie de la santé analysent les processus de mondialisation. En choisissant des objets (le sida, les médicaments, l’essai clinique, l’hôpital…) et des moments (les politiques de mise en valeur de l’entre-deux-guerres, la décolonisation et la création de l’OMS, les années 70 et les soins de santé primaire…) le séminaire mobilisera études récentes et plus anciennes pour proposer un retour critique sur les liens entre local et global, la production et la circulation des savoirs, les politiques et leurs relations aux pratiques cliniques.

Lundi 2 mars 2020 (salle 3.11, Centre de colloques) : Introduction : approches historiques et anthropologiques de la santé mondiale.

Pas de texte donné en lecture préalable.

Lundi 9 mars 2020 (salle 3.03, Centre de colloques) : Jean-Paul Gaudillière, « Gérer les épidémies : de la médecine tropicale à la biopolitique coloniale »

  • D. Arnold, Colonizing the body. State Medicine and Epidemic Disease in 19th century India. University of California Press, 1993. Chapitre 2.
  • I. Löwy, Virus, moustique et modernité. La fièvre jaune au Brésil entre science et politique, Éditions des Archives Contemporaines, 2001. Chapitre 2
  • Lecture complémentaire : G. Lachenal – Le médicament qui devait sauver l’Afrique, La Découverte, Paris. Chapitres 7 et 8.

Lundi 16 mars 2020 (salle 0.007, Bâtiment Recherche Nord) : Jean-Paul Gaudillière, « La racialisation de la question sanitaire : médecine, démographie et anthropologie »

  • N. Dirk – Castes of mind. Colonialism and the making of modern India. Princeton University Press, 2002. Chapter 10. 
  • H. Tilley. Africa as living laboratory. Empire, development and the problem of scientific knowledge, 1870-1950. University of Chicago Press. Chapitre 6.

Lundi 23 mars 2020 (salle 0.007, Bâtiment Recherche Nord) : Jean-Paul Gaudillière, « Santé, nation et développement : construire l’Etat sanitaire après la colonisation »

  • M. Heaton, Black skins, white coats. Nigerian psychiatrists, decolonization and the globalization of psychiatry. Ohio University Press, 2013. Chapitre 4.
  • N. Brimnes.  Languished hopes. Tuberculosis, the state and international assistance in 20th century India. Orient Blackswan, Hyderabad, 2016.

Lundi 30 mars 2020 : salle 0.006, Bâtiment Recherche Nord) : Jean-Paul Gaudillière, « L’OMS et son moment Tiers-mondiste : la stratégie de soins de santé primaire »

  • R. Packard. A history of global health. Interventions into the lifes of other peoples. Johns Hopkins University Press, Baltimore, 2016. Chapitres 12 et 13.
  • N. Chorev. The World Health Organization between North and South. Cornell University Press, Ithaca, 2012. Chapitre 5.

Lundi 20 avril 2020 : salle 0.007, Bâtiment Recherche Nord) : Fanny Chabrol, « Anthropologie d’une épidémie globale : le Sida. FC 4/11 »

  • Bibeau, Gilles, « L’Afrique, terre imaginaire du sida. La subversion du discours scientifique par le jeu des fantasmes ». Anthropologie et sociétés 15, no 2‑3 (1991): 125‑47.
  • Giles-Vernick, Tamara, Ch Didier Gondola, Guillaume Lachenal, et William H. Schneider. « Social history, Biology, and the Emergence of HIV in Colonial Africa ». The Journal of African History 54, no 01 (2013): 11–30.

Lectures complémentaires :

  • Fassin, Didier, Quand les corps se souviennent. Expériences et politiques du sida en Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006.
  • Chabrol, Fanny. Prendre soin de sa population. L’exception botswanaise face au sida. Paris: Editions de la Maison des Sciences de l’Homme/IRD, 2014.

Lundi 27 avril 2020 (salle 0.032, Bâtiment Recherche Sud) : Fanny Chabrol, « Anthropologie du médicament et pharmaceuticalisation. FC 9/12 »

  • Van der Geest, S., S.R. Whyte, et A. Hardon. « The anthropology of pharmaceuticals: a biographical approach ». Annual review of anthropology, 1996, 153‑78.
  • Baxerres, Carine. « Pourquoi un marché informel du médicament dans les pays francophones d’Afrique? » Politique africaine N° 123, no 3 (2011): 117‑36.

Lundi 4 mai 2020 : salle 3.05, Centre de colloques) : Fanny Chabrol, « Anthropologie de la recherche médicale »

  • Geissler P. Wenzel, Pool Robert, 2006. Popular concerns with medical research projects in Africa. Trop Med Int Health 11: 975–983.
  • Fairhead James, Leach M, Small M, 2006. Where techno-science meets poverty: medical research and the economy of blood in The Gambia, West Africa. Social Science & Medecine 63: 1109–1120.
  • Lecture complémentaire : Ouvrier, Ashley. Faire de la recherche médicale en Afrique: Ethnographie d’un village-laboratoire sénégalais. Karthala, 2014

Lundi 11 mai 2020 (salle 0.032, Bâtiment Recherche Sud) : Fanny Chabrol, « Le sang : un objet anthropologique iconique »

  • Copeman, Jacob. « Gathering Points: Blood Donation and the Scenography of `National Integration’ in India ». Body & Society 15, no 2 (6 janvier 2009): 71‑99.
  • Sanabria, Emilia. « Alleviative bleeding: bloodletting, menstruation and the politics of ignorance in a Brazilian blood donation centre ». Body & Society 15, no 2 (2009): 123‑44.

Lundi 18 mai 2020 (salle 3.09, Centre de colloques) : Fanny Chabrol, « L’hôpital et l’ethnographie hospitalière »

  • Van Der Geest, Sjaak, et Kaja Finkler. « Hospital ethnography: introduction ». Social Science & Medicine 59, no 10 (2004): 1995‑2001.
  • Chabrol, Fanny. « Viral Hepatitis and a Hospital Infrastructure in Ruins in Cameroon ». Medical Anthropology 37, no 8 (17 novembre 2018): 645‑58.
  • Lectures complémentaires : (dossier) Chabrol, F., et J. Kehr. « L’hôpital. Pour une nouvelle anthropologie des espaces cliniques ». Anthropologie & Santé. Revue internationale francophone d’anthropologie de la santé, no 16 (18 mai 2018).

Lundi 25 mai 2020 (salle 0.016, Bâtiment Recherche Sud) : Jean-Paul Gaudillière, « Modernisation alternative : la trajectoire des médecines d’Asie »

  • G. Attewell – Refiguring Unani Tibb. Plural healing in late colonial India. Orient Longman, Hyderabad, 2007. Chapitre 4.
  • L. Pordié & J-P Gaudilliere. « The reformulation regime in drug discovery. Revisiting polyherbals and property rights in the Ayurvedic industry. », EASTS, 8 (2014) 57-79.

Lundi 8 juin 2020 : salle 3.05, Centre de colloques) : Fanny Chabrol et Jean-Paul Gaudillière, « La santé globale : quelles spécificités ?

 »

  • V. Adams.  Metrics, what counts in global health. Duke University Press, Durham, 2016. Introduction.
  • V.K. Nguyen – The Republic of therapy. Triage and sovereignty in West Africa’s time of Aids. Duke University Press, 2010. Chapitre 6.

Aires culturelles : Afrique, Asie, Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Intitulés généraux :

  • Jean-Paul Gaudillière- Histoire des sciences de la vie au XXe siècle, dans leurs rapports avec la médecine et l’industrie
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous uniquement.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : gaudilli(at)vjf.cnrs.fr, fanny.chabrol(at)ird.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 11 février 2020.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]