Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Les sources documentaires de l'histoire du fait colonial et impérial

  • Thomas Grillot, chargé de recherche au CNRS ( MONDA-CENA )
  • Cécile Vidal, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( MONDA-CENA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 11 h à 13 h (Campus Condorcet, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers), du 24 février 2020 au 25 mai 2020. Cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

  • Lundi 24 février 2020 : salle 0.019, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 2 mars 2020 : salle 0.018, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 9 mars 2020 : salle 0.018, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 16 mars 2020 : salle 3.11, Centre de colloques
  • Lundi 23 mars 2020 : salle 0.032, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 30 mars 2020 : salle 0.032, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 20 avril 2020 : salle 3.07, Centre de colloques
  • Lundi 27 avril 2020 : salle 0.019, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 4 mai 2020 : salle 0.032, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 11 mai 2020 : salle 0.019, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 18 mai 2020 : salle 0.016, Bâtiment Recherche Sud
  • Lundi 25 mai 2020 : salle 0.031, Bâtiment Recherche Sud

Ce séminaire est une introduction à l’usage (collecte, critique, traitement et analyse) des sources (manuscrites, imprimées, iconographiques, orales, etc.) de l’histoire du fait colonial et impérial. Depuis une cinquantaine d’années, les questions de sources et de méthodes sont au cœur de la réflexion des différents champs qui s’intéressent à l’impérialisme et au colonialisme : études coloniales et postcoloniales, subaltern studies, new imperial history, histoires connectées, histoire mondiale des empires, etc. Dans cette même optique, le séminaire cherche à initier les étudiant·e·s aux problèmes, particuliers ou non, que pose l’usage des sources permettant d’étudier les formations impériales et les situations coloniales, sachant que les ressources documentaires sont très différentes d’un terrain à l’autre : les conditions de production des archives coloniales ; la lecture des sources coloniales à rebours et/ou le recours à l’histoire orale lorsque les populations en proie à l’impérialisme ou au colonialisme n’ont pas ou peu laissé de traces écrites ; la maîtrise de nombreuses langues afin de ne pas se reposer uniquement sur la documentation émanant des colonisateurs lorsque les sources écrites produites de part et d’autre sont au contraire abondantes ; la nécessité de replacer le temps de la colonisation dans une histoire longue des populations et des territoires concernés ; ou encore la décolonisation des archives et leur éclatement entre anciennes métropoles et colonies. Le séminaire vise également à familiariser les étudiant·e·s avec un large éventail de types de documents et d’approches employées pour les exploiter dans des contextes et à des époques variés. Lors de chaque séance, un·e historien·ne présentera un document ou une série documentaire différente et les étudiant·e·s discuteront avec lui/elle des usages qu’il/elle en a faits.

Aires culturelles : Afrique, Amériques, Asie, Europe, Océanie,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Intitulés généraux :

  • Cécile Vidal- Mondes atlantiques, formations impériales et situations coloniales
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    licence.

    Site web : http://cena.ehess.fr/index.php

    Adresse(s) électronique(s) de contact : thomas.grillot(at)gmail.com, cecile.vidal(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 février 2020.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]