Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Habitat/Habitus : le design comme esthétique sociale. II

  • Barbara Carnevali, maîtresse de conférences de l'EHESS ( CESPRA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Emanuele Quinz, maître de conférences à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e mercredis du mois de 14 h à 17 h (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 22 janvier au 11 juin 2020

Le séminaire entend esquisser les grandes lignes d’une philosophie du design. Parent pauvre de l’architecture, à laquelle a été toujours reconnu le statut d'« art politique » par excellence, le design est encore trop souvent rejeté comme un « art décoratif » et associé à des notions disqualifiantes comme l’esthétisation du quotidien et le marketing capitaliste.

Son rôle est pourtant de plus en plus central dans la vie de nos sociétés, dont il constitue une véritable « seconde nature ». Son milieu artificiel comprend non seulement les objets qui meublent notre quotidien (chaises, tables, lampes), les outils et les instruments qui accompagnent les gestes du travail et du loisir (stylos, couverts, voitures, machines à laver, machines à café, téléphones, ordinateurs), mais aussi ces objets mineurs qui restent généralement à l’arrière plan de notre perception : poignées de portes et mains-courantes, couvertures de livres, systèmes de signalisation, polices typographiques, écrans digitaux. Ces petits objets, formes ou purs signes, apparemment étrangers à notre expérience consciente du monde, en représentent, en réalité, les conditions de possibilité ou l’inconscient esthétique.

Comme le voulait la poétique du Bauhaus, le design est non seulement l’œuvre d’art total qui incarne au mieux l’esprit de la modernité dans son rêve d’allier la beauté à la technique, à la reproductibilité de masse et à la démocratisation ; mais il est l’art social de notre temps. Grace à la réciprocité qu’il crée entre les formes esthétiques et les formes de vie par l’intermédiaire de leur dimension sensible, il façonne nos milieux et nos corps, l’habitat et l’habitus.

Le séminaire de cette année sera organisé en articulant les question théoriques à un parcours historique centré sur les grands moments du design italien (des figures comme Castiglioni et Bruno Munari, le cas Olivetti, le design critique, etc.). Il sera bouclé par un cycle de conférences de Jeffrey Schnapp, professeur à l’Université d’Harvard et directeur du laboratoire metaLAB.

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Philosophie et épistémologie

Intitulés généraux :

  • Barbara Carnevali- Esthétique sociale. Théorie et histoire du prestige
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : https://ehess.academia.edu/BarbaraCarnevali

    Site web : http://cespra.ehess.fr/index.php?3431

    Adresse(s) électronique(s) de contact : barbara.carnevali(at)ehess.fr, barbara.carnevali(at)gmail.com, equinz(at)univ-paris8.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 10 juillet 2019.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]