Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Les métamorphoses de l'économie mixte : entre financement public et gestion privée

  • Eve Chiapello, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( CEMS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e lundis du mois de 14 h à 17 h (salle AS1_08, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 13 janvier au 25 mai 2020. Pas de séance les 10 février

Ce séminaire est centré sur les modes d’articulation du public et du privé dans la production et la fourniture de services dits d’intérêt général aux populations (santé, éducation, culture, logement, emploi, solidarité…). Quel que soit le secteur, les politiques publiques s’appuient en tout ou partie sur des acteurs privés, certains étant à but lucratif, qui sont encadrés, contrôlés, régulés et financés par la puissance publique ou la sécurité sociale. Les formes de cette économie mixte sont multiples (entreprises publiques, société d’économie mixte, concessions, contractualisation, partenariat public privé,..) de même que les formes de financement public (aides, subventions, avantages fiscaux, prêts bonifiés, tarifs garantis..).

La tendance historique des dernières décennies semble être celle d’un retrait de la gestion publique directe au profit d’un appui des politiques publiques de plus en plus important d’abord sur des organisations de statut privé, puis sur des entreprises à but lucratif. Ce mouvement inclut la privatisation de certaines activités économiques antérieurement publiques, la marchandisation de services (notamment via un déplacement des subventions, des producteurs vers les bénéficiaires) et une financiarisation (via un recours à des investisseurs privés). Les modes d’articulation du public et du privé sont également différents selon les pays et renvoient à des traditions politiques et des histoires institutionnelles variées.

Le séminaire cherchera à rendre compte à la fois de la diversité des arrangements public/privé existants et des trajectoires.Il s'inscrit dans un projet de description des transformations du capitalisme contemporain à partir d'une sociologie des outils de gestion et des instruments de politiques publiques.

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

Lundi 13 janvier : Introduction du séminaire (Eve Chiapello)

Lundi 27 janvier : Economie des cadres juridiques de l’économie mixte

  • Perspectives historiques et institutionnelles sur les modes de coopération public-privé en France (Frédéric Marty, CNRS, Université de Nice-Sophia Antipolis)

Lundi 24 février : Sociologie des cadres juridiques de l’économie mixte

  • De la porosité entre services publics et secteur privé en France sous la IIIe République (Charles Bosvieux-Onyekwelu, Post-doctorant, LEST, Aix Marseille Université) 
  • Les monopoles publics à l'épreuve du droit européen. Lorsque le « programme fort » de la concurrence européenne puis le Marché unique fragilisent les économies mixtes des Etats membres. (Mélanie Vay, Docteure, CESSP, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) 

Lundi 9 mars : Le cas du logement social

  • Que reste-t-il de public dans la production du logement social ? Relance de la production et mutations du secteur HLM depuis le début des années 2000 en France (Matthieu Gimat, Docteur, Géographie-Cité, Université de Paris )
  • Missions sociales et équilibre économique au sein des organismes HLM, opposition ou interdépendance? (Virginia Santilli, Doctorante, CEMS, EHESS)

Lundi 23 mars : Le cas des infrastructures de transport

  • Le financement des infrastructures de transport au XVIIIe siècle : l'économie de montages mixtes (Anne Conchon, Professeur, Université Paris 1-Sorbonne) 
  • S'émanciper de Bercy. La direction des routes, son instrument et les politiques publiques (Raphaël Clouet, Etudiant ENS)

Lundi 27 avril : L’orientation publique des circuits de financement

  • Les circuit de l'épargne et de l'investissement en France, des années 1920 aux années 1980 (Eric Monnet, DE EHESS)

Lun 11 mai : Personnes privées, Intérêt Public

  • L'économie politique de la démutualisation des bourses de valeurs. (Paul Lagneau-Ymonet, MCF, IRISSO, Paris-Dauphine ; Angelo Riva, Professeur Affilié, PSE)
  • Du Commissariat au Plan à l’Institut Montaigne : L'autonomisation de l’espace des organisations de réflexion politique vis-à-vis de la sphère publique (Catherine Comet, MCF, CLERSE, Université de Lille)

Lundi 25 mai : Conclusion (Eve Chiapello)

Aires culturelles : Amérique du Nord, Europe,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Eve Chiapello- Sociologie des transformations du capitalisme
  • Renseignements :

    par courriel auprès de l'enseignante.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://cems.ehess.fr/index.php?2530

    Site web : http://fintancap.hypotheses.org/

    Adresse(s) électronique(s) de contact : eve.chiapello(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 3 février 2020.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]