Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Du son à l’écoute : perception, analyse, interprétation

  • Karine Le Bail, chargée de recherche au CNRS ( CRAL )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 10 h à 13 h (salle de réunion de l'IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), les 8 et 29 novembre, 13 décembre 2019, 28 février, 6 mars, 24 avril et 29 mai 2020. La séance du 13 décembre est annulée

  • 1. Séminaire annuel   [24 h = 6 ECTS, M1/S1-S2, M2/S3-S4]

Depuis déjà plusieurs années, l’appréhension du son comme catégorie d’analyse a profondément transformé les recherches en sciences humaines et sociales. Lucien Febvre avait pressenti dès 1942 la « suite d’études captivantes à entreprendre sur le support sensible de la pensée aux diverses époques », mais il a fallu en France la parution des Cloches de la terre : paysage sonore et culture sensible dans les campagnes au XIXe siècle d’Alain Corbin en 1994 pour que la perception du son s’invite sur le métier de l’historien, qu’il interroge désormais dans ses dimensions aussi bien sensibles et culturelles que sociales et politiques, depuis les cités de la méditerranée antique aux grandes métropoles contemporaines, en passant par les villes médiévales. L’entrée par le son et l’écoute offre des voies d’accès tout aussi prometteuses aux recherches en anthropologie, en sociologie, en géographie mais aussi en architecture et en urbanisme. Cette attention nouvelle portée au son est en outre l’un des phénomènes les plus intéressants à observer actuellement dans le monde de l’art, où nombre de créateurs s’extraient du seul paradigme visuel pour s’intéresser à d’autres espaces de la perception. Sur la scène théâtrale et opératique notamment, les metteurs en scène multiplient les expérimentations sonores (spatialisation, amplification douce, écoute immersive) en faisant appel à des sound designers, des ingénieurs du son, des réalisateurs en informatique musicale ; il en est de même des arts plastiques, dont les codes sont singulièrement bousculés par l’émergence d’artistes et de plasticiens sonores auxquels les grands centres d’art accordent une place toujours plus grande.

Ce cours introductif sur le son visera donc à interroger la réalité d’un « sound turn » et à évaluer ce qu’il déplace à la fois dans les pratiques de la recherche scientifique comme dans celles du monde de l’art. Il s’articulera autour de deux grands axes. Un ensemble de séances viseront à retracer l’histoire des premières approches sensibles et passeront en revue les différentes approches méthodologiques se rattachant aux sound studies, tandis que d’autres séances, plus sensibiliseront les étudiants à la situation d’écoute (écoutes immersives, techniques de montage, notions de prises de son) avec l’appui d'artistes et d’ingénieurs du son.

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Signes, formes, représentations

Intitulés généraux :

Renseignements :

séminaire validable pour 6 ECTS, voir descriptif.

Direction de travaux d'étudiants :

oui.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

ouvert aux étudiants de M1 et de M2.

Site web : http://cral.ehess.fr/

Adresse(s) électronique(s) de contact : klebail(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 20 janvier 2020.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]