Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Tourisme : recherches, institutions, pratiques

  • Anne Doquet, chargée de recherche à l'IRD ( IMAF )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Mélissa Elbez, doctorante à l'EHESS ( IRIS )
  • Saskia Cousin, maître de conférences à l'Université Paris-Descartes (TH) ( Hors EHESS )
  • Sebastien Jacquot, professeur à l'Université Sorbonne-Nouvelle ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 17 h à 20 h (Université Paris Descartes, salle R213, 45, rue des Saints-Pères 75006 Paris), du 10 octobre au 12 décembre 2020. Cf. calendrier des séances ci-dessous

Saison 15. De l’usage politique du tourisme : du grand récit national aux contre-récits alternatifs. 

Dès le XIXe siècle, la littérature touristique oscille entre hagiographie nationaliste et usage régionaliste. Ce n’est pas forcément contradictoire, comme l’atteste, après la défaite française de 1870, le rôle du tourisme dans l’édification des « petites patries ». À chaque colonisation interne ou internationale, le tourisme est un outil de « pacification des confins », utilisé pour imposer le groupe dominant et son récit sur les minorités. Ce fut le cas en Indochine avec les stations nommées « petites France », c’est le cas à Shangri-La en Chine pour imposer un autre dalaï-lama. Dans le même temps, des balinais aux zapatistes, de nombreuses minorités liées par un sentiment d’appartenance communautaire, religieux, socioéconomique ou/et par un agenda idéologique, mobilisent le tourisme pour faire entendre leurs récits et leurs revendications. Comme toute arme, le tourisme est utilisé par chaque protagoniste dans un combat qui n’est pas que culturel. Cette saison 15 vise à faire le point sur les usages politiques du tourisme, entre imposition et contestations - identitaires, foncières, historiques ou religieuses.

10 octobre 2019 : Saskia Cousin (maîtresse de conférences en anthropologie, Université Paris 5, CANTHEL) et Sébastien Jacquot maître de conférences en géographie, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, IREST, EA EIREST), « “Le Grand Paris” : récits et contre récits du centre et des périphéries »

24 octobre 2019 :

Melissa El Bez (doctorante en anthropologie sociale; IRIS, EHESS), « La nationalisation de Tulum par le tourisme : une histoire occulte mais décisive pour comprendre les rouages politiques locaux (Mexique) »

Alan Sanchez (doctorant en sociologie, Université Rennes 2), « Tourisme dans le Sud-est de la France (Nice et Marseille). Une enquête sur les conflits socio-culturels »

14 novembre 2019 :

Johan Vincent (post-doc (ESTHUA Angers), TEMOS-FRE CNRS 2015) et Yves-Marie Evanno ( Université catholique de l'Ouest Bretagne-Sud), « Pèlerins et touristes sur le champ de bataille de la Grande Guerre en France : querelles d'usages autour d'un grand récit national (1919-2019) »

Anne Hertzog (maîtresse de conférences en géographie, Université de Cergy, MRTE), « Tourisme de mémoire, tourisme politique »

21 novembre 2019 (Chapiteau Raj’ganawak, Saint-Denis) :

(de 10 h à 13 h) Prosper Wanner (Canthel) , Filipa Neto, « Droit au patrimoine culturel et économie de l’altérité

(de 14 h 30 à 17 h) Simone Abram (Leeds Metropolitan Universities), Francesc Pla (Ed Carrol), «  Récits et hospitalité »

22 novembre 2019 (de 14 h à 17 h, Chapiteau Raj’ganawak, Saint-Denis) : Circuits du patrimoine et visites touristiques : le petit Mali, le quartier indien et la cité des 4000 (9h30-12h30)

Saskia Cousin (Canthel), Francesc Pla Castelltort (Conseil de l’Europe), « Tourisme, récits, hospitalités et initiatives européennes »

12 décembre 2019 :

Linda Boukhris (maîtresse de conférences en géographie, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, IREST, EIREST), « Le Paris noir, production et réception d'un récit contre-hégémonique »

Pascale-Marie Milan (LARHRA (UMR 5190) et Minorities in Mainland Southeast Asia Research Lab), « Changement social chez les Na de Chine : une situation touristique »

Aires culturelles : Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & parcours :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

Renseignements :

secrétariat de l'IMAF, Élisabeth dubois. eldubois(at)ehess.fr

Direction de travaux d'étudiants :

suivi des travaux de master ou doctorat sur rendez-vous avec les enseignants-chercheurs.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

master 1.

Adresse(s) électronique(s) de contact : annedoquet(at)yahoo.fr, saskiacousin(at)free.fr, sebastien.jacquot(at)univ-paris1.fr, melissa.elbez(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 18 novembre 2019.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]